MISSION

Le Labo Télé vise à développer les outils pour l’analyse des formes, des genres, des modes de production, des cultures et de la circulation transmédiale des récits de fiction télévisuels.

Deux projets pilotes sont aujourd’hui en développement :

.

  • L’entreprise de « cartographie des séries télé à l’ère du numérique » permet aux utilisateurs de visualiser – carte, graph, diagrammes – le réseau d’éléments constituants des objets narratifs pluriels et d’en mesurer l’évolution officielle et grassroots (productions de fans).
  • Le second projet se concentre sur l’évolution des formes de la sérialité télévisuelle québécoise en dressant une terminologie des formats et des genres télévisuels depuis 1952 afin de saisir l’évolution du lien entre ces deux notions. Il sert à construire les outils pour un travail de recherche de plus grande ampleur qui vise à identifier des axes pertinents nous permettant de dégager des caractéristiques comparables à une échelle transnationale.

Fondé en 2015 le groupe de recherche est dirigé par Marta Boni, professeure en études télévisuelles au département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques à l’Université de Montréal.

ÉQUIPE

Marta Boni
Professeure Adjointe

marta.boni@umontreal.ca

Professeure adjointe à l’Université de Montréal, Marta Boni s’intéresse aux problèmes théoriques et méthodologiques liés aux phénomènes de type sériel: séries télé, adaptation, transfiction, transmédia. De ces phénomènes, elle explore la complexité narrative et l’entrelacement de celle-ci avec les pratiques d’appropriation des fans.

Elle est un membre régulier du GRAFICS (Groupe de Recherche sur l’Avènement et la Formation des Institutions Cinématographique et Scénique) et co-chercheure dans le partenariat TECHNÈS. Elle est également membre du CRIHN (Centre de recherche interuniversitaire sur les humanités numériques) www.crihn.org/ et participe au projet de recherche Narrative Ecosystems http://www.narrativecosystems.org/wp/

Site personnel  martaboni.weebly.com

Livres (*= avec comité de lecture)

– *Boni M. (ed.) World Building. Transmedia, Fans, Industries. Amsterdam, Amsterdam University Press, à paraître, 2017, 370 pages.
– *Boni M. Romanzo Criminale. Transmedia and Beyond, Ca’ Foscari Digital Publishing, 2013. Online http://virgo.unive.it/ecf-workflow/upload_pdf/Innesti_2.pdf
– Boni, Marta; Boutang, Adrienne; Laborde, Barbara; Mérijeau, Lucie (dir.). Networking Images. Approches interdisciplinaires des images en réseau. Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle,  Théorème, 2013.
 
Chapitres de livres

– * Boni M. « Le web circassien : attraction hypertopique et musée imaginaire », Dans S. Denis et J. Houillère (dir.). Cirque, Cinéma, Attractions, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, Soumis, 2017.

– *Boni, M. « La sitcom entre humour et empathie. Le cas de Raising Hope (Gregory Thomas Garcia, FOX, 2010-2014) », Dans S. Harel, E. Desprès, M. Lambert et J. Allard (dir.), Télé en Séries, Montréal, XYZ, à paraître, 2017.

– *Boni M., « I made another planet last week ! De la productivité de la notion de monde pour l’étude des médias », Dans Gaudreault A., Dulac N. (dir.), Du média au post-média. Continuités, ruptures. Lausanne, L’Age d’Homme, 2016. Sous presse.

 – *Boni M., « Enjeux des dispositifs transmédiatiques comme cadres de l’expérience ». Dans Di Filippo L. et al. (dir.), Penser les relations entre les médias : Dispositifs transmédiatiques, convergences et construction des publics. Strasbourg, Néothèque, 2016. Sous presse.

– *Boni M. « Dallo ‘spettatore’ alla discorsività sociale ». Dans Pescatore G. Gli ecosistemi narrativi. Prospettive e metodi di analisi per le nuove forme di storytelling, Bologne, Carocci, 2016. Sous presse.

– * Boni M. « Cartographier les émotions des téléspectateurs », M. Barnier, I. Le Corff, N. Moussaoui (dir.) Penser les émotions, L’Harmattan, 2016, p. 285-301.

– *Boni, M., « Anonymity, Complexity and Distant Reading. Toward a Total History for Audiovisual Studies ». Dans Cavallotti D., Federico Giordano, Leonardo Quaresima (dir.), A History of Cinema Without Names. A Research Project, FilmForum/2015, XXII Convegno Internazionale di Studi sul Cinema, XXII International, Film Studies Conference, University of Udine, Mimesis, 2016. p.129-135.

– *Boni, M. « The Girl with A Dragon Tattoo : Paratexts in a Flexible World », dans Noto, P. et Sara Pesce (dir.) The Politcs of Ephemeral Digital Media, New York, Routledge, 2016.

– Boni M. “Mondi ed epica nella serialità contemporanea”. Dans Martin S. La costruzione dell’immaginario seriale contemporaneo. Eterotopie, personaggi, mondi. Milan, Mimesis, 2014, pages 25-33.

– Boni M., Boutang A., Laborde B., Mérijeau L.. «Présentation des chapitres : de Cinémonde à Lady Gaga». Boni M., Boutang A., Laborde B., Mérijeau L.. Networking Images. Approches

interdisciplinaires des images en réseau, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, 2013: 13-16.

– Boni M. « Cinéma italien contemporain et discours épique ». Krauss C., Urban U.. Das wiedergefundene Epos. L’Epopée retrouvée. Motifs, formes et fonctions de la narration épique du début du XXe siècle à l’époque contemporaine, 2013 : 155-174.

– Boni M. « Célébrer en trahissant ? ». Bianchi P. et al.. Il canone cinematografico. The Film Canon. Udine, Forum 2011: 191-197.

– Boni M. « Un forum de discussion italien (MyMovies.it) consacré à Gomorra (Matteo Garrone, 2008) ». Jullier L., Leveratto J.-M.. Cinéphiles et Cinéphilies. Paris, Armand Colin, 2010: 170-71.

Numéros de revue

– Boni, M. et Stéfany Boisvert, Diffuser les arts à l’ère du noir et blanc/The Broadcasting of the Arts in the Black and White Era, revue Ecranosphère, à paraître 2017.

Publications de recherche ou d’érudition dans des revues dotées de comités de lecture (articles de revues savantes ou de périodiques scientifiques, actes de congrès, résumés de communications, etc.)

– *Boni M. « L’humour de la fiction télévisuelle à l’ère du numérique. Paratextes et galaxies du rire », Dans Marie-France Chambat-Houillon & Isabelle Le Corff (dir.), « Humour(s) : cinéma, télévision et nouveaux écrans »Mise au point n. 9, soumis, 2017.

– *Boni M. « Médium, média et spectateurs à l’épreuve du worldbuilding». Dans G. Soulez et K. Kitsopanidou (dir.) « Cinéma, télévision : le levain des médias. Forme, format, média », MEI (Médiation et Information), n. 39. Paris, L’Harmattan. 2016. p. 137-146.

 – *Boni M. « Mapping Romanzo Criminale. An Epic Narrative Ecosystem? ». SERIES, International    Journal of Serial Narratives. Vol. 1, n. 1. Online. http://series.unibo.it/article/view/5116, 2015.

– *Boni M. « Mondes sériels et complexité ». Dans J.-P. Esquenazi (dir.) L’analyse des séries    téléviséesÉcrans n. 4. Paris, L’Harmattan, 2016. p. 55-67.

– * Boni M. « Mappare le reinvenzioni transculturali intorno a The Hunger Games». Cinergie, Il cinema e le altre arti, n. 5. Online ISSN 2280-9481. 2014.

– Boni M. « De l’amour du cinéma et des séries télé ». Le cinéma en situation, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, coll. Théorème L. Creton, L. Jullier, R. Moine (dir.). 2012 : 89-96. 

– *Boni M. « Romanzo Criminale. La série dans un récit transmédial ». Mise au point n°3,. 2011. Online.

– *Marta Boni. « Des spectateurs virtuels? Expérience filmique et rites d’interaction sur le web ». Réel-Virtuel. 2011. Online.

Publications de recherche ou d’érudition dans des revues sans comité de lecture (articles de revues générales, professionnelles et autres, articles de journaux, critiques, lettres à l’éditeur, etc.)

– Boni M. « F. Casetti, The Lumière Galaxy », Mise au point n. 8, « Théories du cinéma: chapelles et querelles ». 2016.  Online. https://map.revues.org/2109.

– Boni M. et Rachel Bergeron-Cyr, « Les textos et l’écran télévisuel », Hors Champ, 24 novembre 2015. Online http://www.horschamp.qc.ca/spip.php?article601.

– Boni M. « H. Jenkins, J. Green, S. Ford, Spreadable Media. Creating Value and Meaning in a Networked Culture, New York, NYU Press, 2013 », Recherches Sémiotiques/Semiotic Enquiry. N. 30(1-2-3): 2013/12. P. 195-204.

– Boni M. « Loving movies and the web 2.0 ». AVANCA| Cinema 2010 (43-50). Avanca, Edições Cine-Clube de Avanca

Traductions

– Francesco Casetti, « Qu’est-ce qu’un écran aujourd’hui ? », in M. Boni, et al. (dir.) Networking Images, Paris, Presses de la Sorbonne Nouvelle, coll. Théorème, p.19-33. (2013).

– Francesco Casetti, « Trajectoires de la relocalisation », in L. Creton et al. (dir.) Le cinéma en situation, Presses de la Sorbonne Nouvelle, coll. Théorème, p.65-78. (2012).

Thèse

– De l’intertextualité au transmédial. Pratiques de réécriture autour de Romanzo Criminale. (2011). Université de Paris III. Doctorat. Superviseur: Jullier Laurent et Casetti Francesco.

Documents de travail

– Boni M.(2010). « Proposition de navigation dans un film et dans une série. Annotation de Romanzo Criminale ». Document pédagogique issu des travaux d’expérimentation du logiciel Lignes de temps, développé par l’Institut de recherche et d’innovation/ Centre Pompidou.

Larissa Christoforo
Auxiliaire de recherche
Candidate au doctorat

lchristoforo@gmail.com

Larissa Christoforo est doctorante en études cinématographiques à l’Université de Montréal, dirigée par la professeure Marta Boni. Ses recherches s’organisent, d’abord, autour de la télévision de qualité, notamment l’analyse de certaines fictions brésiliennes d’esthétique innovante et sophistiquée, tout en les comparant aux séries télévisées américaines qui se regroupent sous l’étiquette de la « Quality TV ». Présentement, elle étudie l’impact qu’ont la forme télévisuelle et le contexte social sur la création des plateformes en ligne et d’autres stratégies transmédia développées pour élargir l’expérience de visionnement des telenovelas ainsi que la transformation de ce type de fiction télé par la convergence des médias et les nouvelles technologies.

Labo

Cartographie des séries télé à l’ère du numérique.

Colloque international : formes et plateformes de la télévision à l’ère du numérique / International conference : Television Forms and Platforms in the Digital Age.

Communications

– « Subverting the Narrative Conventions in Brazilian Television : the miniseries Capitu », Colloque The Art of Television Series. Universidad de Navarra, Espagne, février 2017.

– « Les extensions transmédia en ligne pour un public non numérique : la négociation de la fracture numérique à la télévision brésilienne ». Colloque Troubles en séries : les séries à l’âge adulte. Université Paris Ouest Nanterre La Défense, France, février 2017.

– « From a heterogeneous audience to a heterogeneous production: the reshaping of Brazilian telenovelas in the Era of Convergence ». Conférence annuelle, Association Canadienne d’études cinématographiques. University of Calgary, Canada, juin 2016.

– « A Cinematic Television : Which Television and Which Cinema? ». CINEMA/SERIES – Innovation Strategies for Research on TV Serial Narrative Workshop. Universitat Politècnica de València, Espagne, novembre 2015.

– « La fiction télévisuelle brésilienne : une alternative esthétique ». 4e Colloque étudiant, Centre d’études et recherches sur le Brésil (CERB), UQAM, Canada, mai 2014.

– « La Qualité à dose homéopathique : le spectateur devant la minisérie Capitu. ». Conférence annuelle, Association Canadienne d’études cinématographiques. University of Victoria, Canada, juin 2013.

– « La telenovela, le téléthéâtre et les oppositions dans la télédramaturgie brésilienne des années 1950 ». Colloque La télévision des premiers temps. Cinémathèque québécoise, Montréal, Canada, mars 2013.

 Publication avec comité de lecture 

« De l’érudit au populaire, de la contestation à la soumission : l’art comme point tournant de la fiction télévisuelle brésilienne ». Dans : Écranosphère, vol. 1, hiver 2017.

Academia  https://umontreal.academia.edu/LarissaChristoforo

Camille Martinez
Auxiliaire de recherche 
Étudiante à la maitrise

camille.c.martinez@gmail.com

Camille Martinez est étudiante à la maîtrise en études cinématographiques. Ses recherches portent sur l’adaptation de films cultes en téléséries. Elle s’intéresse plus particulièrement à l’univers déployé dans Fargo (Hawley, 2014), prolongeant celui du film éponyme (Coen, 1996) à travers la notion de worldbuilding : les conditions culturelles, économiques et créatives de l’émergence des mondes fictionnels. Elle participe, par ailleurs,  au rayonnement canadien du WorldVRForum dans le cadre du Laboratoire de développement de l’association afin d’encourager la création de contenus en réalité virtuelle.

Labo

Cartographie des séries télé à l’ère du numérique.

Colloque international : formes et plateformes de la télévision à l’ère du numérique / International conference : Television Forms and Platforms in the Digital Age.

Communications

– Congrès étudiant FSAC 2017. Université de Montréal. Canada

– Congrès des sciences humaines 2016. Université de Calgary. Canada : « Mapping televisual fiction. The notion of space in a complex phenomenon, the universe of Fargo. »

– Cinema-series workshop. 2015. Université Politecnica de Valencia. Espagne : « Television and Cinema. The concept of space in the adaptation of television show : the case of Fargo. »

Création transmédia :

  • Prix « Fabrique Transmedia » pour Nos Actes d’Ego en co-création avec Quentin Castellano – Festival Paris Courts Devant

Sarah Jalbert
Auxiliaire de recherche
Étudiante à la maitrise

sarah.jalbert.sj@gmail.com

Sarah Jalbert a complété un baccalauréat à l’Université de Montréal dans un programme bidisciplinaire intitulé « Écriture de scénario et création littéraire » et poursuit maintenant ses études à la maîtrise en cinéma à l’Université de Montréal, option recherche-création. Son mémoire porte sur la problématique du réel dans les biographies filmées et sa création consiste en un scénario de film de fiction sur la vie d’une personnalité connue. En 2016, elle a publié un roman jeunesse aux Éditions De Mortagne.

Labo

Cartographie des séries télé à l’ère du numérique.

Communications

– Cinema-series workshop. 2015. Université Politecnica de Valencia. Espagne : « From television to cinema – TV series adaptations in USA and Quebec. »

Bérénice Tomb
Auxiliaire de recherche
Étudiante à la maitrise

tomb.berenice@gmail.com

Bérénice est étudiante en maîtrise en études cinématographiques à l’Université de Montréal. Son mémoire porte sur l’écriture de personnages de séries télé et le sentiment d’attachement  que ceux-ci génèrent chez les spectateurs. Elle s’intéresse aussi aux questions de genres et de mélanges de genres. En Avril 2016, dans le cadre du colloque Identités et rapports de genre dans les télévisions de la francophonie organisé par l’ACFAS, elle a présenté son travail intitulé « Switch & Bitch: Un nouveau genre au service d’un nouveau public ? », une analyse de la web-série québecoise. Dans le cadre du groupe de recherche Labo Télé, Bérénice s’occupe majoritairement du recensement et de l’analyse des séries télévisées américaines.

Labo

Cartographie des séries télé à l’ère du numérique.

Colloque international : formes et plateformes de la télévision à l’ère du numérique / International conference : Television Forms and Platforms in the Digital Age.

Communications

– 84e colloque de l’ACFAS. 2016. Université Mc Gill, Montréal.  « Switch & Bitch : un nouveau genre au service d’un nouveau public ? »

Sidney Soriano
Auxiliaire de recherche
Étudiant à la maitrise

Étudiant à la maîtrise en recherche et création au département d’histoire de l’art de l’Université de Montréal. Champ de recherche : Transmédia et études de la réception.

Labo

Cartographie des séries télé à l’ère du numérique.

Colloque international : formes et plateformes de la télévision à l’ère du numérique / International conference : Television Forms and Platforms in the Digital Age.

Florence Huard-Tremblay
Auxiliaire de recherche
Étudiante à la maitrise

florence.huardtremblay@hotmail.com

Florence Huard-Tremblay est étudiante à la maîtrise en cinéma spécialisée en études télévisuelles, au cheminement international. Durant son parcours, elle effectuera deux semestres à l’étranger, dont un premier au département de cinéma et audiovisuel de l’Université Sorbonne Nouvelle Paris III. Elle s’intéresse à l’importation des genres cinématographiques à la télévision dans les formes et le style. Dans le groupe « Labo Télé », elle effectue une recherche sur les genres et les formats de la télévision québécoise, tels que décrits dans les périodiques spécialisés. Impliquée dans son milieu, elle occupe le poste de présidente de l’association étudiante du MÉDIIAS, qui représente les étudiant.e.s du programme en cinéma et jeux vidéo de l’Université de Montréal.

Labo

Formes de la sérialité télévisuelle québécoise.

Pierre Chabot
Auxiliaire de recherche
Étudiant à la maitrise

pchabot.droit@gmail.com

Étudiant à la Maîtrise de Cinéma à L’UdeM, Pierre Chabot s’intéresse au domaine sériel, genre dominant de la télévision, depuis un angle transnational, transmédial et de sociologie de la culture. Membre du LaboTélé créé par Marta Boni, il œuvre dans le but de faire naître un appareil méthodologique capable de mesurer efficacement cet art, tant pour faire évoluer la recherche sur le sujet que pour contenter les esprits les plus curieux.

Labo

Cartographie des séries télé à l’ère du numérique.

Colloque international : formes et plateformes de la télévision à l’ère du numérique / International conference : Television Forms and Platforms in the Digital Age.